Quelques définitions pour préciser la démarche du professeur

Quelques définitions pour préciser la démarche du professeur

Quelques définitions pour préciser la démarche du professeur :

Un fait est une observation ou une information, concrète, tangible, parfois quantifiable. Il correspond à une réalité. La compréhension du fait, son interprétation peuvent varier selon les individus, selon la manière dont il est relayé ou présenté.

Une opinion est un jugement que l’on porte de façon subjective sur un objet de son environnement. Elle se réfère souvent à un système de valeurs. Elle est souvent influencée par notre entourage familial, professionnel, amical, par les médias, les réseaux sociaux. Toute opinion qui se veut une vérité est un intégrisme.

Les sentiments s’appuient sur les émotions, les sensations. Ils ne peuvent être contestés mais ne constituent pas pour cela une vérité mais est plus du domaine du ressenti.

La confiance est un sentiment de sécurité qui consiste à se fier totalement à quelqu’un d’autre ou à quelque chose. La confiance suppose une suspension, du moins temporaire, de l’incertitude par rapport aux actions ou aux réactions des autres. Elle permet d’agir.

Une croyance est une opinion qui a le caractère d'une conviction intime et qui exclut le doute ; assentiment que donne l'esprit, sans réflexion personnelle. Acceptation totale issue de la confiance absolue que l’on a en sa source.

Une argumentation s’établit à partir d’un fait et d’éléments construits à l’aide d’un raisonnement.

La vérité : la vérité est constituée d’un ensemble de faits dont les sources sont vérifiées, qui font consensus et sont admises à un moment donné.

La responsabilité est une obligation faite à une personne de répondre de ses actes ou de ses omissions même réalisés par inadvertance, imprudence ou négligence. Chacun doit assumer les conséquences juridiques, pénales, disciplinaires ou pécuniaires de ses actes. La responsabilité est personnelle, elle est le contrepoids de la liberté.

La tolérance : une attitude qui fait admettre des manières de penser et d’agir différente des siennes comme d’accepter ce que l’on pourrait empêcher ou interdire. Pour aller plus loin sur la réflexion en lien avec la laïcité – sur le site EMC-Parcours citoyen https://enseignement-moral-civique-pedagogie.web.ac-grenoble.fr/content/laicite-et-tolerance

Source : livret Ressources et accompagnement suite à l’attentat du 16 octobre 2020, Equipe académique valeurs de la République, Grenoble

 

Autres articles de cette rubrique :

Quelques conseils pour travailler avec les élèves sur les valeurs
Quelques définitions pour préciser la démarche du professeur
Enseigner la liberté, les libertés
La Fraternité, troisième valeur républicaine de notre devise a pris une dimension constitutionnelle jurisprudentielle par la décision du 6 juillet...
Les valeurs républicaines à l'Ecole
Rapport de l'Inspection générale de l'Éducation nationale
Liens vers les multiples ressources proposées par l'éditeur de ressources de l'Éducation nationale sur sa plate-forme Grande Mobilisation de l'École...
Comment répondre à ceux qui disent " Ils ont leurs valeurs, nous avons les nôtres " ?