L’évaluation de l’EMC du DNB au lycée

L’évaluation de l’EMC du DNB au lycée

L’Enseignement Moral et Civique est un enseignement à part entière qui prend sa place dans la formation des élèves.

Plusieurs temps d’évaluation de cet enseignement :

A la fin de la scolarité obligatoire, l’Enseignement Moral et Civique est évalué. Les connaissances peuvent être contrôlées et font l'objet d'une épreuve du DNB. 

Comme tout enseignement, l’Enseignement Moral et Civique participe à l’acquisition des compétences attendues du Socle commun de compétences, de connaissances et de culture.

En dehors de cette évaluation sommative, une évaluation plus qualitative et continue - notamment par l’auto-évaluation - peut être judicieusement menée dans le cadre du Parcours citoyen.

Au lycée professionnel, l’Enseignement Moral et Civique est évalué dans l’épreuve de français, histoire-géographie et EMC.

Au lycée général et technologique, l’Enseignement Moral et Civique appartient au tronc commun des enseignement en voie technologique comme en voie générale. Il contribue pour un coefficient 1 pour l’année de première et de terminale à l’obtention du baccalauréat. Il fait donc partie des enseignements contribuant au contrôle continu certificatif.

Le guide de l’évaluation réalisé par l’Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche permet de cerner les attendus pour cet enseignement en proposant de considérer ses particularités à savoir une large place au débat, au travail collectif, à la recherche documentaire sans oublier le sens critique et la réflexion individuelle. 

Il est ainsi proposé, en tenant compte de l’organisation propre à chaque établissement de considérer des notes annuelles portant sur :

  • une note liée à la participation à un débat, évaluant la qualité de l’expression orale et de l’argumentation (correspondant aux capacités « s’exprimer en public de manière claire, argumentée, nuancée et posée ; savoir écouter et apprendre à débattre ; respecter la diversité́ des points de vue ») ; 

  • une note liée à une activité collective, un travail de recherche ou de production, que ce travail soit préparatoire à un débat ou qu’il approfondisse une thématique. Ce travail peut être réalisé sous différentes formes, sur différents supports (texte, affiche, vidéo, diaporama...), et être produit dans le cadre du « projet de l’année » (correspondant à la capacité « être rigoureux dans ses recherches et ses traitements de l’information » et à l’objectif « développer des capacités à contribuer à un travail coopératif ») ; 

  • une note liée à un écrit réflexif individuel à la suite d’un débat ou de toute autre activité collective (correspondant à la capacité « savoir exercer son jugement »). 

Pour consulter le guide : https://eduscol.education.fr/2688/nouveau-lycee-general-et-technologique-guide-de-l-evaluation

 

 

Une évaluation ponctuelle est prévue à compter de la session 2022 pour les candidats dits individuels, c'est-à-dire les candidats qui ne suivent les cours d'aucun établissement, les candidats inscrits dans un établissement privé hors contrat, les candidats inscrits dans un établissement français à l'étranger ne bénéficiant pas d'une homologation pour le cycle terminal et les candidats inscrits au Cned en scolarité libre, conformément aux dispositions de l'arrêté du 16 juillet 2018 modifié relatif aux modalités d'organisation du contrôle continu pour l'évaluation des enseignements dispensés dans les classes conduisant au baccalauréat général et au baccalauréat technologique.

Ces évaluations ponctuelles s'adressent également, sur leur demande, aux candidats sportifs de haut niveau, sportifs espoirs et sportifs des collectifs nationaux inscrits sur les listes mentionnées à l'article L. 221-2 du Code du sport.

Enfin, elles peuvent être organisées, à titre d'évaluations de remplacement, lorsque leur moyenne annuelle fait défaut, pour les candidats dits scolaires, c'est-à-dire les candidats inscrits dans un établissement public, dans un établissement privé sous contrat, au Cned en scolarité réglementée ou dans un établissement français à l'étranger homologué pour le cycle terminal.

 

Modalités :

Deux modalités d'organisation de ces évaluations ponctuelles sont prévues, selon le choix formulé par le candidat individuel ou le sportif de haut niveau, ou pour répondre à la spécificité de la situation du candidat scolaire n'ayant pu présenter de moyenne annuelle, pour cause de force majeure dûment justifiée :

1. Une modalité d'organisation consistant en une unique évaluation ponctuelle à la fin du cycle terminal, sur le programme des deux années du cycle terminal ;

2. Une modalité d'organisation consistant en deux évaluations ponctuelles, une à la fin de l'année de première sur le programme de première, l'autre à la fin de l'année de terminale sur le programme de terminale.

 

Voie générale et technologique

Objectifs de l'évaluation

L'enseignement moral et civique prépare à l'exercice de la citoyenneté et sensibilise les élèves à la responsabilité individuelle et collective. Cet enseignement contribue à transmettre les valeurs de la République à tous les élèves, tout en favorisant l'exercice d'un jugement personnel. Il est au cœur d'un équilibre entre l'autonomie individuelle et l'appartenance à un collectif. Ces capacités sont évaluées dans le souci de cet équilibre. Comme le rappelle le préambule des programmes de lycée, définis par arrêté du 17 janvier 2019 publié au BOEN spécial n° 1 du 22 janvier 2019 pour la classe de première et par arrêté du 19 juillet 2019 publié au BOEN spécial n° 8 du 25 juillet 2019 pour la classe de terminale, il s'agit de savoir exercer son jugement et de l'inscrire dans une recherche de vérité ; d'être capable de mettre à distance ses propres opinions et représentations, de comprendre le sens de la complexité des choses, d'être capable de considérer les autres dans leur diversité et leurs différences.

Structure

Classe de première : évaluation sur le programme de première

Évaluation orale

Durée : 30 minutes (30 minutes de préparation)

Le candidat présente à l'examinateur, au début de l'évaluation, une liste pour laquelle il indique, pour chacun des deux axes du programme de la classe de première, les deux domaines qu'il a étudiés.

L'examinateur choisit un domaine parmi les quatre proposés. Le candidat dispose ensuite de 30 minutes de préparation.

Le candidat présente une situation ou un débat ayant trait au domaine choisi et en lien avec le questionnement de l'axe figurant dans le programme. Il identifie les valeurs et principes en jeu dans cette situation ou dans ce débat. Il explique enfin comment l'examen de ce débat ou de cette situation a nourri sa réflexion personnelle.

L'exposé du candidat dure au maximum 10 minutes et il est suivi d'un entretien avec l'examinateur.

 

Classe de terminale : évaluation sur le programme de terminale

Évaluation orale

Durée : 30 minutes (30 minutes de préparation)

Le candidat présente à l'examinateur, au début de l'évaluation, une liste pour laquelle il indique, pour chacun des deux axes du programme de la classe de terminale, les deux domaines qu'il a étudiés.

L'examinateur choisit un domaine parmi les quatre proposés. Le candidat dispose ensuite de 30 minutes de préparation.

Le candidat présente une situation ou un débat ayant trait au domaine choisi et en lien avec le questionnement de l'axe figurant dans le programme. Il identifie les valeurs et principes en jeu dans cette situation ou dans ce débat. Il explique enfin comment l'examen de ce débat ou de cette situation a nourri sa réflexion personnelle.

L'exposé du candidat dure au maximum 10 minutes et il est suivi d'un entretien avec l'examinateur.

 

Fin du cycle terminal : évaluation sur le programme du cycle terminal

Évaluation orale

Durée : 30 minutes (30 minutes de préparation)

Le candidat présente à l'examinateur, au début de l'évaluation, une liste pour laquelle il indique, pour chacun des deux axes du programme de la classe de première et des deux axes du programme de la classe de terminale, les deux domaines qu'il a étudiés.

L'examinateur choisit un domaine parmi les huit proposés. Le candidat dispose ensuite de 30 minutes de préparation.

Le candidat présente une situation ou un débat ayant trait au domaine choisi et en lien avec le questionnement de l'axe figurant dans le programme. Il identifie les valeurs et principes en jeu dans cette situation ou dans ce débat. Il explique enfin comment l'examen de ce débat ou de cette situation a nourri sa réflexion personnelle.

L'exposé du candidat dure au maximum 10 minutes et il est suivi d'un entretien avec l'examinateur.

Notation

La notation sur 20 correspond à une évaluation globale qui prend en compte l'exposé du candidat et l'entretien avec l'examinateur.

Candidats scolaires

Les candidats scolaires qui présentent l'évaluation ponctuelle au titre d'une évaluation de remplacement, sont évalués dans les mêmes conditions que les candidats individuels, à l'exception de la disposition suivante :

- La liste présentée par le candidat au moment de l'évaluation est préalablement visée par le professeur d'enseignement moral et civique et par le chef d’établissement.

 

Lire la note de service dans le  BO n°31 du 26 août 2021 https://www.education.gouv.fr/bo/21/Hebdo31/MENE2121388N.htm

 

Autres articles de cette rubrique :

Septembre 2021
Diaporama
Quelle culture morale et civique construire ? Quelles valeurs communes transmettre ?
Texte du rapport sur l'enseignement de la morale laïque, remis au ministre de l'Éducation nationale Vincent Peillon le 22 avril 2013
Pour un apprentissage et une transmission de savoirs et de valeurs