Les discussions réglées : Apports théoriques

Les discussions réglées : Apports théoriques

L’enseignement moral et civique n'est pas un enseignement moralisateur mais un enseignement qui favorise la transmission des valeurs. C'est pour développer leur disposition à agir individuellement et collectivement que les élèves doivent être mis en situation d’éprouver ces valeurs et leur sens. Ainsi, les différents temps pédagogiques mis en œuvre visent à les faire savoir mais aussi à les faire vouloir ; pour cela, il est nécessaire de les faire valoir. De fait, les élèves doivent pouvoir expérimenter les valeurs, les pratiquer, les tester, les discuter. Le rôle des enseignants est de leurs offrir des situations d’apprentissage ad hoc, construites autour de pratiques actives. Pratiques au cœur desquelles se placent toutes les formes de discussions démocratiques ou débats.

 

Le débat, une définition

Date : 2017
Auteur : Marion Boulnois

Débattre aujourd'hui est une injonction commune.  Les prétendus « débats » médiatiques sont légion. Il n'est pas une émission politique qui ne fasse la part belle au débat entre les invités, alors même que ces joutes télévisuelles ressemblent davantage à des combats où personne ne prend vraiment le temps d'écouter les arguments de la partie adverse ni ne se donne la chance d'être touché par ses arguments. Nous assistons à une valorisation de débat comme expression de l'opinion individuelle : chacun est invité à donner son opinion, exprimer son avis, témoigner son émotion, comme dans le modèle du micro-trottoir qui remplace bien souvent l'enquête journalistique. Bref, nous vivons dans un monde où règne l'idéologie du débat sans qu'en soient analysés les présupposés.
A cette injonction de l'opinion commune s'ajoute maintenant celle de notre institution : nous devons éduquer à la citoyenneté par le débat, organiser des débats, faire du débat un outil pédagogique tant pour les savoirs que pour les savoirs être.
Mais que signifie vraiment débattre ? Et à quelles condition un débat peut-il être pédagogiquement fécond pour nos élèves ? Un effort de définition et de réflexion s'impose…

Pourquoi débattre ?

Date : 2017
Auteur : Marion Boulnois

La mise en débat des élèves apparaît aujourd'hui comme un dispositif pédagogique encouragé. C'est le cas notamment en EMC, mais également dans les pratiques disciplinaires qui voient dans le débat une occasion de varier les méthodes pédagogiques et d'exercer la citoyenneté, disposition transversale à toute l'Education Nationale. « Le débat argumenté, qui fait écho au caractère délibératif de la démocratie et au principe du contradictoire dans la justice, constitue un exercice de citoyenneté à part entière»
Toutefois, il existe de multiples manières de concevoir le débat, tout comme il en existe plusieurs méthodologies. S'il n'est pas pensé et solidement encadré, le débat peut vite s'épuiser dans ce qu'il a de plus caricatural et d'inutile. Lorsque l'on propose aux élèves de « faire un débat », ceux-ci ont tendance à imaginer le débat comme un simple échange d'opinions. Malheureusement, le modèle télévisuel du débat comme simple confrontation d'opinions est souvent le seul exemple que connaissent nos élèves. Les « débats » que l'on peut voir à la télévision tombent pourtant dans les travers les plus contre-productifs : interlocuteurs qui s'invectivent, restent sur leurs positions, et peinent à écouter l'autre et à prendre en considération ses arguments. Si nous voulons faire du débat un moment d'éducation à la citoyenneté et de prise en considération de l'altérité, il importe que nous proposions un cadre qui détachent nos élèves de ces représentations médiatiques et les invitent à réfléchir en prenant en compte les arguments de leurs interlocuteurs.
Mais qu'attendons-nous vraiment du débat ? Avant de nous intéresser aux techniques de débat existantes, un détour par la question pourquoi semble s'imposer. Pourquoi mettre les élèves en situation de débat ? Quelles sont les finalités du débat ?

Ce que le débat ne doit pas être

Date : 2017
Auteur : Marion Boulnois

Après avoir défini le débat argumenté, et avoir réfléchi sur ses finalités, il convient de se pencher sur sa mise en œuvre, grâce aux différentes fiches pratiques sur les types de débats existants. Mais il peut être utile de préciser que, quel que soit la méthodologie choisie (débat boule de neige, silencieux, mouvant, etc.), toute pratique du débat avec les élèves peut présenter un certain nombre d'écueils qu'il convient d'avoir à l'esprit afin de les éviter.
Cette fiche a pour objet de recenser quelques-uns de ces écueils. La méthodologie adoptée ici sera donc de l'ordre de la comparaison négative : c'est en regardant ce que le débat ne doit pas être que nous pouvons dessiner en creux ce à quoi une discussion argumentée réussie peut effectivement ressembler.

Apports théoriques
Fichier attachéTaille
PDF icon le_debat_definition.pdf363.22 Ko
PDF icon pourquoi_debattre.pdf627.15 Ko
PDF icon ce_que_le_debat_ne_doit_pas_etre.pdf173.06 Ko

Autres articles de cette rubrique :

Modalités possibles
Présentation théorique