Le dilemme moral de Jean Moulin

Le dilemme moral de Jean Moulin

Date : 2016
Auteur : Rosène Charpine

« Le dilemme moral de Jean Moulin  est une mise-en-œuvre concrète d'un dilemme moral en EMC. Articulé à un cours d'histoire de troisième, il convoque les notions abordées dans le sous-thème 3 du thème 1 (« L'Europe, un théâtre majeur des guerres totales - La Deuxième Guerre mondiale une guerre d'anéantissement ») et place les élèves face au choix que les Allemands imposent au préfet de Chartres le 17 juillet 1940. Choix présenté comme un dilemme moral, ce qu'il n'a sans doute pas été dans la réalité (Lire Maurice Merleau Ponty et sa réflexion sur la torture dans Phénonémologie de la perception, Gallimard, 1945, p.117-118). 

Nb : De manière à permettre l'expression la plus libre possible des élèves, la discussion gagne à faire l'objet d'un débat silencieux.  

►  Modalités de discussion démocratique

 

 

Suggestion de formulation du dilemme :

Le 17 juin 1940, Jean Moulin est préfet d'Eure-et-Loire. Il gère l'exode des populations civiles qui fuient les bombardements de l'aviation allemande et maintient l'autorité de la République française dans son département. A 12 km de Chartres, des femmes françaises auraient été violées puis tuées. L'armée allemande, la Wehrmacht qui occupe la ville veut faire endosser le crime à un régiment de soldats français noirs, des tirailleurs. Les autorités allemandes exigent de Jean Moulin qu'il prenne la responsabilité de l'accusation et qu'il signe le protocole qui condamne à mort les soldats noirs. Le préfet refuse. Les Allemands le torturent puis l'emprisonnent toute la nuit. Ils le préviennent qu'ils lui soumettront de nouveau le protocole au matin et que, d'une manière ou d'une autre, il devra céder.

Selon vous, le préfet Jean Moulin devrait-il : (attention vous devrez justifier votre réponse)

  • Se soumettre aux autorités allemandes qui occupent Chartres et signer le protocole qui condamne à mort les soldats français ?

    OU

  • Refuser de se soumettre aux autorités allemandes, au risque de perdre sa liberté, voire sa vie ?  

 

Autres articles de cette rubrique :

Tristan Lecoq, IGEN
Culture pivot : l'engagement
Culture pivot : l'engagement
Culture pivot : l'engagement