Enseignement de défense : les textes fondateurs

Enseignement de défense : les textes fondateurs

L’esprit de défense étant inséparable de l’éducation civique du citoyen, il est créé en 1988 en application du protocole Éducation nationale - Défense de 1982, une organisation originale décentralisée au niveau des académies. Placée sous l’autorité du recteur, le Trinôme académique regroupe un représentant de l’autorité militaire territoriale et le président de l’association régionale des auditeurs de l’Institut des Hautes Études de Défense Nationale (IHEDN).

Cette organisation a été confirmée par les protocoles successifs de 1989, de 1995, de 2007 et par le nouveau protocole en 2016 « protocole interministériel développant les liens entre la jeunesse, la défense et la sécurité nationale »qui associe le ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt et s’étend davantage à l’enseignement primaire, à l’enseignement supérieur ainsi qu’au secteur de la recherche.

Le nouveau protocole confirme le parcours de citoyenneté défini par la loi de 1997 portant suspension de la conscription dans ses trois étapes : enseignement de défense, recensement et la participation à la JDC (Journée Défense et Citoyenneté).

Pour consulter le nouveau protocole   ►  ICI

Dans le cadre de ce parcours, les Trinômes académiques et les référents enseignement de défense et de sécurité nationale des établissements supérieurs concourent avec les autres réseaux liés à la défense et à la sécurité nationale à la formation des jeunes en tant que citoyens conscients des enjeux et des missions de la défense dans quatre domaines : 

  • les connaissances, les compétences et les capacités attendues en matière de défense et de sécurité nationale des enseignants grâce à la formation initiale et continue ; 
  • les connaissances, les compétences et les capacités attendues des élèves dans le cadre des programmes scolaires et en premier lieu ceux qui constituent le « socle commun » et la promotion des valeurs qui fondent l’esprit de défense et de sécurité nationale ; 
  • l’approfondissement de cet enseignement dans le cycle supérieur ; 
  • la reconnaissance et l’encouragement de l’engagement des jeunes, des enseignants et des autres personnels de la communauté éducative.

Pour consulter la circulaire qui vise à l'application du protocole entre les ministères des Armées, de l’Èducation nationale et de l’enseignement supérieur et de la recherche  ►  ICI

Autres articles de cette rubrique :

Un site internet pour accompagner les élèves dans la préparation de leur JDC
Note de cadrage publiée sur le site Educ@def
Mise au point de Tristan Lecoq - IGEN - Professeur des universités
Un parcours en trois étapes qui se substitue au service national.
Les textes qui fondent l'enseignement de défense
Définition et réflexions de M. T. Lecoq - IGEN : « Défense et sécurité nationale : l'appareil d'Etat en première ligne pour défendre la République »